À Bouira / Des affrontements, des blessés et des arrestations et un Benflis qui maintien son meeting

0
2851

À Bouira, des arrestations et des affrontements ont eu lieu entre la police et des manifestants sortis contre la tenue d’un meeting d’Ali Benflis. Dans une atmosphère très tendue, Benflis a quand même maintenu son meeting. La chose a été vécue comme une provocation par les Algériens.

Des échauffourées ont eu lieu ce mercredi à Bouira, avant l’arrivée du candidat Ali Benflis à la maison de la culture Ali Zaâmoum. Le meeting qui aurait dû commencer à 15H a été retardé, mais pas annulé. Ce dernier a prononcé son speech aux environs de 17H. Hormis son staff de campagne et les membres d’une équipe médicale, la salle était quasiment vide.

La décision de Benflis d’animer son meeting malgré ce qui s’était passé avant son arrivée a été perçue comme une provocation par les citoyens de Bouira et les Algériens en général. Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrant des affrontements entre policiers et manifestants sont très rapidement devenues virales. L’on a également pu visionner des vidéos où l’on peut voir des blessés gisant par terre.

Sur Facebook, les citoyens de Bouira dénoncent l’extrême violence avec laquelle a été réprimé le rassemblement dénonçant la venue d’Ali Benflis. Certains d’entre eux sont allés jusqu’à affirmer que les gens qui ont déclenché l’émeute étaient inconnus de tous.

Les Algériens appellent les gens à ne pas se faire entraîner dans une spirale de violence. Il faut souligner avec insistance que le régime s’est toujours remis sur pieds suite à des situations de chaos.