Accord scellé entre le SNM et le ministère de la Justice / Le Club des magistrats réagit

0
2273

Le Club des magistrats a réagi à la décision du Syndicat National des Magistrats (SNM) de suspendre son mouvement de grève. Le Club des magistrats évoque une décision « unilatérale », mais il informe qu’il est contraint de s’y conformer.  

Pour le club des magistrats, l’accord scellé entre le syndicat des magistrats et le ministère de la Justice dévie de son objectif principal. « L’accord a déçu de nombreux magistrats honorables (…) tout en provoquant un choc au sein des élites », a indiqué le syndicat en formation dans un communiqué.

Il a également souligné que l’indépendance de la justice n’est « pas un privilège, mais un droit ».

Le club des magistrats considère que l’accord en question est un acte de « soumission » au ministre de la Justice qui a tant œuvré pour faire avorter le mouvement des juges et rompre la cohésion des magistrats.

Dans leur communiqué, les membres du Club assurent qu’ils poursuivront la lutte pour l’indépendance de la justice, mais informent, par là même, qu’ils se trouvent « contraints » de se soumettre à l’accord.