Affaire Mourad Amiri / Le juge prononce une peine de prison avec sursis assortie d’une amende

0
4329

Le verdict est tombé dans l’affaire du militant Mourad Lamiri. Le juge a prononcé une peine de six mois de prison avec sursis assortie d’une amende de 20 000 DA dans le procès intenté par l’actuel ministre de l’Intérieur Salah Eddine Dahmoune.

Le procès a eu lieu au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger ce matin. Mourad Lamiri était poursuivi pour diffamation et atteinte à corps constitué. le juge a prononcé une peine de six mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 20 000 DA pour le premier chef d’accusation et l’acquittement pour le second.  Un appel sera introduit par la défense demain lundi.

Mourad Amiri occupait le poste de cadre technicien principal des transmissions à la direction générale des télécommunications relevant du ministère de l’Intérieur. En juillet dernier, il avait été démis de ses fonctions par l’actuel ministre l’Intérieur. A l’origine de ces poursuites, des posts Facebook appelant ses collègues à rejoindre le mouvement populaire.