Arrêté pour avoir publié des caricatures / Le bédéiste Abdelhamid Amine devant le Procureur ce jeudi

0
2183

L’artiste-peintre et bédéiste, Abdelhamid Amine, connu sur la scène artistique sous le nom de “Nime”, a été arrêté sur le lieu de son travail. Son matériel informatique a été réquisitionné. Il passera ce jeudi devant le procureur de la République près le tribunal de la Cité Djamel, à Oran.

Dans un post Facebook, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), a expliqué que son arrestation est liée à ses dernières œuvres traitant de la question des élections voulues par le régime, de façon ironique. Chose qui a apparemment déplu en haut lieu.

« Selon les premières informations, son arrestation a trait aux dernières œuvres de Nime dont la plus emblématique est «L’Élu», ou il avait illustré les cinq candidats à la présidentielle avec le Chef d’état-major Ahmed Gaid Salah sous le regard du président déchu, Bouteflika en forme de Momie et où est représenté Tebboune comme l’élu successeur à Bensalah », a indiqué le CNLD.

Après le moudjahid Lakhdar Bouregaa, le politique Karim Tabbou, les militants, les activistes, les étudiants, les porteurs de l’étendard Amazigh, le citoyen lambda qui sort manifester, le régime se tourne vers les artistes qui expriment leur opinion à travers des caricatures pour tenter de les faire taire. Ces pratiques reflètent le caractère despotique du régime et révèle son vrai visage au grand jour.