Hirak / La diaspora de plus en plus active

0
2951

Les Algériens de la diaspora redoublent d’efforts et d’initiatives pour soutenir le Hirak. En plus des marches hebdomadaires de soutien à la révolution du sourire, ils se structurent de plus en plus et leurs actions deviennent plus ciblées. Après l’action menée hier devant les bureaux du géant Facebook, dans plusieurs capitales occidentales, la diaspora prépare une autre action de soutien aux détenus d’opinion ce jeudi à Montréal.

Des rassemblements ont été tenus hier devant les sièges de la compagnie Facebook un peu partout en Occident, notamment en France et en Grande-Bretagne.

Brandissant des pancartes et des banderoles, les Algériens ont dénoncé en scandant contre la politique vicieuse menée actuellement par le réseau social Facebook, qui ferme les yeux sur une véritable campagne de censure qui cible les pages Facebook soutenant la révolution pacifique (Hirak), mais aussi, celles des militants, activistes et lanceurs d’alertes qui assistent impuissant à la fermeture de leurs comptes et leurs pages dans le but de les faire taire.

Nombre de personnes concernées pointent du doigt le département de Facebook implanté aux Émirats Arabes Unis. C’est à partir de cette région que la contre-révolution sur les réseaux sociaux est menée.

Ce jeudi, c’est au tour du Comité de soutien pour les droits de la personne en Algérie de passer à l’action à Montréal. Une veillée pour soutenir les détenus du “Hirak” est prévue à partir de 18 h devant le consulat général d’Algérie dans la même ville. C’est la deuxième veillée en faveur des détenus d’opinion, après celle du 31 octobre.

Le mois dernier, une action similaire avait eu lieu au Civic Center, à San Francisco en Californie (USA), où une action de solidarité avec les détenus politiques et d’opinion a été initiée.

Les photos de tous les détenus avaient été exposées devant le regard médusé des visiteurs. En fond sonore, on avait mis la chanson : La casa d’El Mouradia.