Six jours après son arrestation à Alger / Brahim Lalami transféré vers le tribunal de Bordj Bou Arreridj

0
1465

Mystérieux est le cas de Brahim Lalami. Arrêté à la veille de la marche du 1er novembre à Alger. Il n’a plus donné signe de vie. Il y a une heure, La Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme (LADDH) avait informé que le jeune militant va être présenté devant le procureur du tribunal de Constantine ce mercredi. Arrivés sur place, le père de l’intéressé et un avocat de la LADDH ont été redirigés vers le tribunal d’El Bordj.

La LADDH avait pris contacte avec le père de Brahim qui les a informé « qu’il est parti ce matin lui rendre visite au niveau des services du DRS à Constantine, lieu de sa détention ». Toujours selon la LADDH,  le père a été informé que son fils va être présenté devant le tribunal de Constantine ce mercredi».

Il y a quelques minutes, la LADDH, a fait savoir que le père et l’avocat de Brahim ont été renvoyés vers le tribunal de Bordj Bou Arreridj (1ère chambre d’instruction).