Tribunal de Bab El Oued / Cinq détenus porteurs de l’étendard amazigh acquittés

0
2203

Acquittement de cinq détenus de l’emblème amazigh, arrêtés lors de la marche du vendredi 21 juin à Alger. Le verdict a été prononcé ce matin par le juge du tribunal de Bab El oued (Bainem). Des scènes de joie dans les alentours du tribunal.   

Mohand Boudjemil, Ali Ider, Kamel Belekhal, Akli Okbi et Hamza Karoune ont été acquitté ce mercredi 13 novembre, par le juge du tribunal de Bab El Oued dans l’affaire du port de l’étendard amazigh. Le jugement qui devait être prononcé le 30 octobre dernier avait été différé pour cause de grève des magistrats.

Lors de l’audience du 23 octobre dernier, le procureur près le tribunal de Bab El Oued avait requis ne peine de 18 mois de prison ferme, assortie d’une amende de 50 000 DA contre les cinq détenus d’opinion.

Le juge a fini par prononcer l’acquittement. Un soulagement pour les familles des détenus et les ami(e)s qui ont fait le déplacement afin de les soutenir. La décision du juge a été saluée par la défense qui n’a pas démérité depuis le début de ces procès kafkaïens.

Le verdict rendu ce mercredi prouve – si besoin est – que le tribunal de Sidi M’Hamed fait exception. Que ce soit hier, lors de la marche des étudiants ou aujourd’hui devant le tribunal de Bainem, les citoyens l’ont qualifié de « tribunal militaire » qui répond à des injonctions directes. Sa prestation fait tache.