Après sa sortie scandaleuse d’hier / Salah-Eddine Dahmoune tente, maladroitement, de se justifier

0
3770

Après s’être distingué par des propos d’une extrême violence, faits d’accusations et d’injures, le « ministre de l’Intérieur » Salah-Eddine Dahmoune a tenté, maladroitement, de se justifier dans un post publié sur son compte Facebook.

Le responsable accuse « certains médias », mais aussi les « réseaux sociaux », d’avoir et détourné ses propos.

Dahmoune affirme ne pas avoir visé « le mouvement politique » en cours depuis des mois en Algérie et que ses propos ciblent ceux qui servent des agendas étrangers (???) utilisant une nouvelle fois les qualificatifs de « pseudo Algériens, de traîtres et de pervers déviants».

Rappelons que Salah-Eddine Dahmoune a tenu hier des propos gravissimes en qualifiant ceux qui s’opposent au scrutin du 12 décembre de « pseudos-algériens, de traîtres, de mercenaires, de pervers déviants et d’homosexuels ».  »Nous les connaissons un par un et nous les renions », a-t-il ajouté.