Il a été présenté devant le procureur ce mercredi / Le journaliste Mustapha Bendjama, interdit de couvrir les manifestations

0
3389

Le Rédacteur en chef du journal Le Provincial, qui parait à Annaba, le journaliste Mustapha Bendjama, a été mis en liberté provisoire par le procureur de la république près le tribunal de la même ville. Le procureur lui a signifié une « interdiction de participer à toute sorte manifestation, contre ou pour l’élection présidentielle».

Le journaliste a été présenté, ce mercredi, devant le procureur. Il est accusé d’«incitation et participation à un rassemblement non armé » et de « perturbation du meeting populaire animé, dans le cadre de la campagne électorale, par Ali Benflis à Annaba ». Son procès aura lieu le 8 décembre prochain, a indiqué le journal électronique Lavantgarde-Algerie, citant son avocat.

Le journaliste a été interpellé par des agents en civil, hier mardi. Le journaliste couvrait une manifestation anti-Benflis à Annaba.

Le 26 novembre dernier, Mustapha Bendjama a été frappé d’une interdiction de sortie du territoire national (ISTN) émise par le parquet. Le journaliste a été interpellé à plusieurs reprises depuis le début le 22 février dernier.