Son procès a eu lieu ce jeudi / Lourde peine de prison retenue contre le poète du Hirak, Mohamed Tadjadit

0
2559

Le verdict est tombé dans l’affaire de l’activiste du Hirak, Mohamed Tadjadit. Le juge a retenu une lourde peine de prison contre celui qu’on appelle affectueusement, le poète de la révolution.   

Aujourd’hui a eu lieu le procès du poète de la révolution du sourire au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger. Mohamed Tadjadit a écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme. Il était accusé d’« atteinte à l’unité nationale ».

Âgé de 25 ans, le fils de la Casbah d’Alger s’est fait connaitre par son engageant dans le Hirak et ses déclamations ciblant les figures du système. Il avait été arrêté le 18 novembre dernier aux abords du tribunal de Sidi M’Hamed où il s’était déplacé pour soutenir les détenus d’opinion qui devaient comparaître ce jour-là.

Quelques minutes avant son arrestation il était avec un groupe d’ami(e)s devant le tribunal de Sidi M’Hamed. Avec les citoyens qui avaient fait le déplacement, ils discutaient du Hirak et des actions à entreprendre pour intensifier la lutte pacifique.