Affaire Karim Tabbou / Le dossier transféré au tribunal correctionnel

0
1607

Le dossier du coordinateur national du parti de l’Union Démocratique et Sociale (UDS), Karim Tabbou, a été transféré au tribunal correctionnel. On peut donc espérer que la date de son procès soit programmée. Karim Tabbou croupit en prison depuis le 11 septembre 2019.

« Le juge d’instruction de la 10e chambre du tribunal de Sidi M’hamed a transféré le dossier du détenu Karim Tabbou en correctionnel, alors que le procureur du même tribunal vient de faire appel », a indiqué le comité national pour la libération des détenus (CNLD) dans un post sur sa page Facebook..

Rappelons que le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed a décidé prolonger la détention provisoire M. Tabbou de quatre mois, et ce, à compter du 26 janvier 2020.

Karim Tabbou avait été arrêté par des agents en civil le 11 septembre devant son domicile (Douera dans la banlieue d’Alger). Il a par la suite été placé en détention provisoire à la prison de Koléa, suite à une accusation d’« atteinte au moral des troupes de l’ANP ».

La cour de Tipaza avait décidé de le remettre en liberté provisoire le 2 octobre dernier. Quatorze heures plus tard, il avait été arrêté une seconde fois toujours devant son domicile et selon les mêmes procédés et reconduit à la prison de Koléa.

Karim Tabbou est l’une des figures emblématiques (si ce n’est la plus importante) du mouvement populaire. Depuis son arrestation, les manifestants n’ont cessé de réclamer sa libération qualifiant l’homme politique d’« otage ». Karim Tabbou est très apprécié pour son franc parlé, ses positions politiques tranchées et sa proximité avec les citoyens.