Arrêtés lors de la manifestation de vendredi / Au total, 20 manifestants devant le procureur ce dimanche

0
1743

Tout le monde a été surpris ! Au total, 20 manifestants ont été arrêtés à Alger lors de la manifestation de vendredi 17 janvier (V48). Tous ont été entendus par le procureur du tribunal de Sidi M’Hamed.

Il s’agissait donc d’une véritable rafle ! 20 manifestants ont été arrêtés, puis placés en garde à vue avant d’être présentés devant le procureur ce dimanche, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Toujours selon la même source,  18 d’entre eux sont accusés d’attroupement, un autre (Laouchdi) pour détention d’un étendard amazigh (retrouvé dans sa poche suite à une fouille à la fin de la manifestation) et le dernier est accusé de refus d’obtempérer (il a refusé de montrer sa pièce d’identité à un policier en civil). parmi eux on retrouve également le docteur Djamel-Eddine Oulmane et certains secouristes volontaires. leurs amis apparaissent dans cette séquence vidéo:

comme le montre les images, un rassemblement de soutien a été tenu devant le tribunal par des militants, des citoyens et même des ex-détenus d’opinion remis en liberté récemment.

Toujours en attente de la décision du procureur.