Le procureur classe l’affaire et libère les deux hirkistes / Kaddour Chouicha et Toufik Hassani relâchés (vidéo)

0
2899

Kaddour Chouicha et Toufik Hassani ont été relâché après présentation devant le procureur de la République. Hier, ils ont été arrêtés lors de la marche des étudiants à Oran.

Interpellés lors de la marche des étudiants à Oran, puis maintenus en garde à vue au commissariat central, le vice-président du bureau de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme (LADDH) d’Oran, Kaddour Chouicha et l’ex-policier Toufik Hassani ont été présentés ce matin devant le procureur de la République, qui a décidé de classer l’affaire pour « Pour absence de preuves ».

Dans une vidéo, Kaddour Chouicha a expliqué que « le procureur de la République s’est rendu compte de la supercherie ». « Notre dossier était vide. Ils nous ont gardés en garde à vue à titre punitif et rien d’autre », a-t-il ajouté.