Son procès devait avoir lieu ce dimanche / Le juge prononce un report et rejette la demande de remise en liberté provisoire de Boumala

0
1360

Le procès de l’intellectuel, militant politique et journaliste Fodil Boumala a été reporté par le juge du tribunal de Dar El Beïda. La demande de liberté provisoire a, encore une fois, été rejetée.

Le procès de Fodil Boumala devait avoir lieu ce dimanche 9 février, mais le juge du tribunal de Dar El Beïda en a décidé autrement en le renvoyant au 23 février prochain. La défense a réclamé une remise en liberté provisoire. Une requête rejetée par le juge.

L’intellectuel avait été arrêté le 19 septembre dernier à Alger. Fodil Boumala est sans conteste l’une des figures influentes du mouvement populaire ayant éclaté le 22 février 2019. Et c’est pour cela qu’il est actuellement en prison.

Il est poursuivi pour des « publications susceptibles de porter atteinte à l’unité et à l’intérêt national ». Des accusations ayant été portées contre la majorité des détenus politiques et d’opinion arrêtés dans le cadre du Hirak.