« Une exploitation industrielle de l’or nécessite un partenaire étranger ». Le propos à été tenu par le ministre des Mines, Mohamed Arkab.

Intervenant sur les ondes de la radio algérienne ce dimanche, le ministre des Mines a déclaré que « l’exploitation industrielle de l’or nécessite la recherche d’un partenaire étranger dans le cadre de la règle 51%/49% ».

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que la concrétisation sur le terrain du projet « Gar Djebilet », en référence à la mine d’extraction de fer, dans la wilaya de Tindouf,  débutera à partir de mars 2021.

Le ministre a tenu à préciser que les services de son département avaient atteint le stade final de la préparation du cahier des charges. Et d’ajouter que Gar Djebilet contient environ trois milliards de tonnes de fer.

Concernant l’ouverture du secteur minier aux investisseurs privés dans le domaine de l’exploration et de l’exploitation, il a précisé que le secteur suit une feuille de route sur quatre axes, parmi lesquels une révision de la loi sur les mines.