Après dix jours de grève de la faim, l’état de santé du hirakiste Mohamed Tadjadit et ses deux codétenus Abdelhak Ben Rahmani et Noureddine Khimoud s’est dégradé.  Les trois détenus d’opinion ont été transférés à l’hôpital Mustapha Bacha d’Alger.

Mohamed Tadjadit, Abdelhak Ben Rahmani et Noureddine Khimoud ont été transférés ce mardi à l’hôpital, selon Liberté citant Me Kacimi, membre du collectif de défense. Selon ce dernier, l’état de santé des détenus est critique.

« Je leur ai rendu visite aujourd’hui, ils étaient en tenue de sortie et ils étaient très affaiblis », a indiqué Me Kacimi, précisant qu’il les a aperçus alors qu’ils étaient en train d’être transféré à ‘hôpital, « probablement celui de Mustapha Bacha. »

Les trois détenus avaient entamé une grève de la faim il y a dix jours, pour protester contre le prolongement de la durée de leur détention préventive par le juge d’instruction près le tribunal de Bab El-Oued. Ils sont tous les trois poursuivis pour des publications sur Facebook.