Les travailleurs de l’ENIEM-Tizi-Ouzou ont refusé d’intégrer leurs postes ce dimanche, comme l’avait demandé la direction de l’entreprise publique, estimant que leurs revendications n’ont pas été satisfaites.

Les travailleurs continuent de revendiquer « la non-comptabilisation du congé technique dans les salaires», ainsi que « le départ du p-DG de l’entreprise ».

De son côté, le patron de l’ENIEM M. Djileli Mouazer a réagi en s’interrogeant sur le comportement de certains de ses employés. Ce dernier a même accusé certains d’entre eux d’avoir « empêcher des travailleurs de rejoindre leurs postes».

« Beaucoup de travailleurs ne se sont pas présentés aujourd’hui, notamment à cause les intempéries, alors qu’un petit groupe est venu dissuader et empêcher d’autres travailleurs qui se son présentés pour rejoindre leurs postes », a-t-il soutenu.

M. Mouazer estime que « cette reprise est une mesure d’apaisement qui vise à rassurer les travailleurs », ajoutant que « les pouvoirs publics on promis d’apporter, dans les jours à venir, les solutions durables à ce problème ».