« Quelque 300 000 cadres dirigeants et chefs d’entreprises algériens sont établis à l’étranger », a avancé ce mercredi 26 septembre à Alger, Abdelouaheb Rahim, président de l’Association internationale de la diaspora algérienne (AIDA). « La majorité de ces cadres dirigeants et chefs d’entreprises (environ  80%) vivent actuellement en France », précise-t-il.

Abdelouaheb Rahim s’exprimait lors d’une conférence de presse pour annonce l’organisation, le 11 octobre prochain à Paris, d’un colloque sur  le « potentiel croissance et opportunités d’investissement » en Algérie. La rencontre est organisée en partenariat avec le réseau des Algériens diplômés des grandes écoles et universités françaises (REAGE).

 A. B. S.