« Quelque 692 hectares (ha) de vergers rosacés à pépins (pommiers et poiriers) ont été arrachés depuis la découverte du feu bactérien en 2011 en Algérie par mesure d’éradication de cette maladie», a indiqué ce mardi 18 septembre la directrice des services phytosanitaires du ministère de l’Agriculture et du développement rural.

« 20 000 ha ont été prospectés et plus de 2 000 analyses ont été effectués dans les zones infectées », avance-t-on à l’APS.

« La lutte contre le feu bactérien a été rendue obligatoire depuis juin 2011 par les services du ministère de l’Agriculture », rappelle la même source.

Le feu bactérien nuit actuellement  les vergers de 38 pays, dont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la  Bulgarie, la Bosnie et la Croatie. Cette maladie est originaire d’Amérique du nord.

A. B. S.