Amr Moussa

RASD: Dès que certaines parties marocaines ont voulu pêcher en eaux troubles, pour légitimer l’occupation du Sahara occidental par le Royaume du Maroc en promouvant la nouvelle carte de la Ligue des États arabes, qui prétendait inclure le territoire du Sahara occidental du Maroc, l’Algérie a confirmé que c’était juste « une tromperie flagrante et une autre tromperie de Rabat.

À cet égard, l’ancien secrétaire général de la Ligue des États arabes, Amr Moussa, a expliqué qu’« il est généralement admis que la carte approuvée par la Ligue arabe ne montre aucune frontière entre les pays arabes ».

Amr Moussa a confirmé, en lien avec « Algeria International Channel », qu’il n’y a eu aucun changement dans la carte officielle de l’université, et qu’il en est de même depuis des temps immémoriaux.

Dans ce contexte, l’orateur a souligné que le fait de ne pas définir de frontières entre les pays arabes sur la carte adoptée par l’Organisation nationale était une référence à l’unité arabe entre les États membres.

Le média marocain a promu la reconnaissance par la Ligue arabe de la « marocaine du Sahara », avant que l’envoyé spécial en charge de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, Ammar Ballani, ne précise qu’il ne s’agissait que d’une manœuvre trompeuse comme son prédécesseurs.

Balani a précisé que cette carte unifiée, qui ne fait pas référence aux frontières des États membres, « n’est pas une nouveauté et est toujours apparue sur le site officiel de la Ligue arabe ».

Il a souligné que la carte elle-même, sans préciser les frontières des Etats membres, « a été ratifiée à l’époque par l’Union du Maghreb arabe ».

Le porte – parole a souligné qu’il s’agit d’ une manœuvre trompeuse visant à sortir les vrais motifs de leur contexte , qui a poussé le secrétariat de la Ligue arabe à préparer cette note rectificative afin d’ en faire un événement fictif qui n’existe que dans l’ esprit trompeur de ceux – ci . qui innovent dans les arts de la manipulation et de la tromperie