Ignoré et méprisé dans leur pays, les chercheurs algériens continuent de recevoir les distinctions les plus prestigieuses dans les pays étrangers. Et c’est le chercheur, Abdou Attou, qui s’est distingué récemment lorsqu’il a obtenu  le prix de l’innovation stratégique dans l’aérospatial, Stratégic innovation award, du gouvernement britannique. 

Abdou Attou a inventé un logiciel, « SmartTrack », capable de localiser en temps réel les avions en détresse. Crée en 2015, le système en intégré a été  mis sur le marché en 2016 et a déjà reçu deux prix. Il est maintenant exploité par deux grands opérateurs, Air Bus, et l’américain, Rockwell Collins, spécialisé en avionique.

Abdou Attou est également le fondateur et PDG de la compagnie « Wisscom Aerospace », basée à Oxford, l’une des plus importante base au monde de la recherche scientifique.  Outre le logiciel « SmartTrack », sa compagnie a également conçu le « CloudBox », une boite virtuelle qui permet d’absorber et de transmettre instantanément aux centres de données à terre, via des satellites, les enregistrements audio et messagerie émanant du cockpit et des renseignements d’une importance capitale sur la position de l’avion, son altitude, sa vitesse, la vitesse du vent et la pression atmosphérique.

Article précédentPrésidence de la FAF/ Vers le renoncement de Raouraoua
Article suivantL’inventeur algérien Abdou Attou/ « Je veux faire profiter mon pays de la haute technologie »