andrew_warren_cia L’ancien chef de la CIA en Algérie a été inculpé d’agression sexuelle concernant des faits survenus alors qu’il était en poste, a indiqué, mardi, le ministère de la Justice américain. Il est reproché à Andrew Warren, 41 ans, d’avoir commis, en Algérie, le 17 février 2008, une «agression sexuelle» à l’encontre d’une tierce personne, dont l’identité n’a pas été précisée, selon le communiqué du ministère de la Justice. Le ministère a souligné que le discernement de la victime était altéré au moment des faits, pour une raison qui n’a pas été divulguée.

Ces faits sont passibles de la prison à vie, a dit le ministère de la Justice. Les médias américains avaient indiqué, fin janvier, que deux femmes avaient témoigné sous serment avoir été droguées puis violées par cet agent de la CIA, converti à l’Islam. L’ambassade américaine à Alger avait ensuite indiqué que M. Warren était «rentré à Washington» et que le gouvernement américain examinait la situation.

Article précédentEntretien avec un ancien agent de la CIA. Robert Baer : « Les autorités militaires US opposent un veto à toute guerre contre l’Iran »
Article suivantTlemcen : Des classes préparatoires pour surdoués à l'université