L’Etat va fournir des moyens matériels et financiers supplémentaires pour l’entreprise chinoise chargée de la réalisation de la Grande Mosquée d’Alger. L’achèvement des travaux, du moins ceux de certaines parties, avant la fin de l’année en cours est devenu une véritable obsession pour les pouvoirs publics.  

Interrogé par l’APS sur l’avancement des travaux au niveau du chantier de la Grande Mosquée d’Alger, en marge d’une visite d’inspection effectuée ce samedi, le ministre de l’Habitat, Youcef Chorfa, a fait savoir que l’État va veiller à l’achèvement d’une partie de cette œuvre avant la fin de l’année en cours. Pour ce faire, les pouvoirs publics vont « donner un appui matériel et financier supplémentaire à l’entreprise chinoise chargée de cette réalisation afin que les délais soient respectés ».

Le ministre a insisté sur le fait que tous les problèmes évoqués par le passé et qui ont freiné l’avancement des travaux, y compris ceux ayant trait aux lenteurs dans la délivrance des autorisations, vont être levés pour permettre l’achèvement d’une partie de l’édifice comprenant le minaret, la cour extérieure et la grande salle de prière.

M. Chorfa a en outre lancé un appel en direction des différant acteurs agissant sur ce chantier pour coordonner leurs actions afin de faire aboutir, dan les meilleurs délais, la feuille de route du nouveau directeur de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la Grande Mosquée d’Alger, Badreddine Defous.

Massi M.