Belmadi

Algérie Foot: L’équipe d’Algérie, tenante de la Coupe d’Afrique des nations lors de sa dernière édition, a entamé la campagne pour défendre sa couronne continentale sous la houlette de l’électeur national Djamel Belmadi, avec un trébuchement négatif contre la Sierra Leone, lors de la compétition « Cannes » 2021 en Cameroun.

Le sélectionneur national algérien Djamel Belmadi a farouchement défendu ses joueurs, à travers ses déclarations lors de la conférence de presse qui a suivi le premier match de l’équipe nationale algérienne, mardi, contre la Sierra Leone en matchs d’ouverture du groupe E.

Belmadi a déclaré qu’il était le premier à porter la responsabilité d’avoir trébuché sur le résultat d’une égalité négative, ajoutant que tout le monde devrait également porter la responsabilité de ce résultat, auquel ne s’attendaient même pas les plus pessimistes du parcours de l’équipe algérienne, dans le Compétition de la Coupe d’Afrique des nations 2021.

L’électeur national a adressé une lettre aux journalistes et à tous ceux qui veulent lancer sa campagne de critiques contre ce résultat négatif, disant : « Ils m’ont d’abord visé parce que je suis le principal responsable de la pierre d’achoppement.

Et Jamal Belmadi a poursuivi dans le contexte, soulignant qu’il n’a pas l’habitude dans ses déclarations de parler de la performance des joueurs individuellement, surtout quand tout le monde attend une réponse porteuse de critiques pour ses « guerriers », ajoutant que sa conversation avec le Les joueurs de l’équipe nationale algérienne seront dans les vestiaires.

L’entraîneur du bataillon « Desert Warriors » a exprimé son grand mécontentement quant au résultat du match nul de l’équipe nationale algérienne contre son rival, la Sierra Leone, soulignant qu’ils ressentent une grande frustration, car tout le monde dans le bataillon « Verts » avait hâte de participer au tournoi. mieux.

Djamel Belmadi et ses petits joueront leur deuxième match de la Coupe d’Afrique des nations « Total Energies » Cameroun 2021, dimanche 16 janvier, contre l’équipe nationale de Guinée équatoriale, dans un match qui n’a pas d’autre alternative que la victoire, afin de préserver le couronne africaine.