Depuis mardi soir, des rumeurs courent sur le prétendu décès du premier président de l’Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella. Seulement, ces rumeurs se sont avérées infondées. Sa fille, Mahdia a déclaré hier à l’AFP, qu’il est « sorti de l’hôpital » et en « bonne santé ».  Pour mieux comprendre, retraçons le parcours de ces bruits du Web…pas vraiment Net !

Mardi 21

Les  « Envoyés spéciaux algériens » ont été les premiers a annoncé sur leur page Facebook la rumeur  sur le décès d’Ahmed Ben Bella.

Mercredi 22

 Ennahar et la page Facebook, Renvoyés sans frontières, annoncent à leur tour la mort de Ben Bella. Puis le site, Algérie Express, affirme que « l’information est confirmée, Ahmed Ben Bella est décédé à l’âge de 96ans ».

En début d’après-midi, une dépêche de l’AFP  rapporte que « l’ancien président algérien a été brièvement hospitalisé, dans la nuit de mardi à mercredi à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja ».

Algérie Express persiste et signe à propos de la rumeur : « comme annoncé dans la matinée de ce mercredi, Algérie Express confirme la mort d’Ahmed Ben Bella, président de la République algérienne de 1962 à 1965 ».

Jeudi 23

L’APS dément le décès.  « Selon une source proche », précise t-elle, Ben Bella est « toujours en vie sous observation médicale à l’hopital après avoir été évacué dans la nuit de mardi à mercredi ».

Dans la soirée, la fille d’Ahmed Ben Bella déclare à l’AFP que son père est « à la maison et en bonne santé compte tenu de ses 95 ans ».  Au final, Ben Bella a bien tué dans le virtuel, mais ressuscité dans le réel.

 Sabrina V.