Ahmed Ouyahia, le chef de cabinet de la Présidence de la République et premier responsable du RND, l’une des formations politiques les plus importantes en Algérie, s’est violemment attaqué ce vendredi à Ferhat Mehenni, le leader du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK)  qui réclame ces dernières années la partition de l’Algérie. 

Ahmed Ouyahia a qualifié le leader de MAK de « fils du Chahid qui va chez les juifs pour vendre le pays ». « 99% des Algériens sont fidèles au message du 1er Novembre à l’exception d’une minorité », rassure l’ancien chef de gouvernement selon lequel l’Algérie est visé par un complot international qui vise à la déstabiliser. Pour Ahmed Ouyahia, l’Algérie était sur la même liste que « la Libye et de la Syrie qui paient aujourd’hui cher et avec le sang les conséquences de l’instabilité », a-t-il averti en dernier lieu.

 Nourhane S.

Article précédentVidéo. Ouyahia/ »Certains défendent le DRS pour casser l’Armée »
Article suivantLes politiciens algériens/Des dirigeants « dépourvus de compétences et de vision »