La compagnie nationale Air Algérie fait encore parler d’elle. Cette fois-ci ce sont au moins 130 passagers, lesquels devaient décoller samedi à 13 H 30 de l’aéroport de Lyon (France) pour rallier Tlemcen (500 Km à l’ouest d’Alger), qui se retrouvent bloqués en France depuis plus de 12 heures.

Selon le média régional français Lyonmag, « la compagnie aérienne algérienne a justifié ce retard par un manque de personnel dû à une réorganisation depuis le crash » du vol AH 5017  au nord du Mali. Air Algérie n’a fourni aucune autre précision. Quant aux passagers, ils ont été accueillis, nous apprend la même source, « dans un restaurant et un hôtel a proximité de l’aéroport Saint-Exupéry » de Lyon. Pour le moment, on ne sait toujours pas s’ils vont décoller et rejoindre Tlemcen, ou si leur vol sera de nouveau retardé. Une situation ubuesque qui illustre encore l’incapacité d’Air Algérie à faire face à la forte demande des Algériens résidant à l’étranger.

Les retards et la mauvaise gestion de la compagnie nationale ont suscité d’ores et déjà de nombreux scandales. Depuis le début de l’été, le collectif Contre la Cherté des Transports vers l’Algérie a recensé des dizaines de vols retardés ou tout simplement annulés, laissant ainsi les passagers abandonnés à leur sort. Les autorités algériennes continuent de promettre des solutions pour résoudre cette situation chaotique, mais celles-ci tardent à voir le jour.

Article précédentNi équipement ni parking ni gratuité…l’enfer des plages algéroises
Article suivantL’aménagement du centre-ville de Chlef vire au « chaos »