Les transports aériens et maritimes vont acquérir de nouveaux appareils et renforcer de cette manière leur proposition en termes de vols et de fret par bateau pour la marchandise, a annoncé le ministre des transports Amar Tou, afin de redonner « à l’Algérie ses pavillons de transport maritime de marchandises et du transport aérien. »

Les flottes d’Air Algérie et de la Compagnie nationale algérienne de navigation (CNAN) vont être renforcées, car ces secteurs connaissent une très forte croissance, a expliqué le ministre des transports. « C’était une conjoncture. Aujourd’hui, la volonté est affirmée de redonner à l’Algérie ses pavillons de transport maritime de marchandises et du transport aérien », a‑t‑il dit au micro de la Chaîne 3 de la Radio nationale.

Pour Air Algérie, « Ce renforcement se fera par l’acquisition de seize avions avec des crédits bonifiés adaptés à cette opération comme nous l’avons déjà fait auparavant », a annoncé Amar Tou. La CNAN, de son côté, va pouvoir profiter de nouveaux appareils, au moins une trentaine. « Nous voulons la renaissance de la CNAN, que nous avons perdue. Nous ne participons actuellement qu’à 3 % du transport maritime des marchandises importées ou exportées vers ou de l’Algérie. Avec le dossier que nous allons présenter au CPE, nous voulons acquérir entre 20 et 25 bateaux de marchandises. Nous avons également engagé le renforcement de la flotte de l’ENTMV pour le transport des voyageurs par l’acquisition de deux car‑ferries dont l’un est déjà en cours de traitement »

La concrétisation de ce projet dépendra de l’aval du Conseil des participations de l’Etat (CPE)  qui « étudiera dimanche deux  dossiers importants: il s’agit de l’extension du pavillon national de l’aviation  civile et de celui du transport maritime », a précisé le ministre Amar Toul.

La rédaction avec APS