Le séisme ayant provoqué la panique dans la capitale et ses environs a fait 24 blessés, selon un bilan de la protection civile. Aucun d’entre eux n’est dans un état grave.

Un séisme d’une magnitude de 5,1 sur l’échelle de Richter s’est produit ce mercredi matin à 4 heures. L’épicentre a été localisé à 4 kilomètres au nord ouest de la localité de Hammam Melouane, dans la wilaya de Blida, à 40 km d’Alger, selon les indications données par le Centre de Recherche en Astronomie Astrophysique  et Géophysique (CRAAG).

Le tremblement de terre a été fortement ressenti dans les wilayas limitrophes, comme Tipaza, mais aussi dans la capitale. La majorité des blessés enregistrés sont de Blida. Il s’agit beaucoup plus d’entorses et de fractures, causés par les mouvements de paniques, indique la Protection civile. Tous les blessés ont été pris en charge.

Néanmoins, l’accès au Magtaa Lazreg, la localité où a été localisé l’épicentre du séisme, était encore difficile mercredi après-midi. Cela en raison de l’effondrement d’une chaussée. Sur place, quelques cloisons d’habituations sont fissurées. Mais, globalement, il n’y a jusque là rien eu de grave. Comme les habitants du centre du pays gardent un très mauvais souvenir en la matière, à cause notamment du séisme qui avait frappé Boumerdes en 2003 et qui avait fait près de 3 000 victimes, ils sont généralement pris de panique dès qu’ils commencent à ressentir des secousses.

Elyas Nour