Alger est l’une des capitales où le coût de la vie est le moins cher d’après un rapport publié par The Economist Intelligence Unit. Alger est la 124e ville où les prix sont les moins élevés. 

Malgré toutes les inflations que connaît chaque année Alger, le coût de la vie dans la Capitale reste faible par au rapport au niveau mondial. Dans le classement établi par The Economist Intelligence Unit, l’Algérie fait partie des 10 villes les moins chères au monde, comme l’indique le tableau suivant. Pour établir son classement, le rapport prend la ville de New-York comme base, cette dernière ayant le coût de la vie le plus élevé, est représentée par l’indice 100. Par rapport à cette base Alger détient un indice de 59.

/ © The Economist Intelligence Unit

Pour faire cette enquête, l’agence financière a évalué différents les prix de 160 produits et services tels l’alimentation, l’habillement, les articles ménagers, les transports, le loyer, l’éducation, la santé, les factures des services publics comme l’électricité, et l’eau, le logement, les carburants et les loisirs. The Economist Intelligence Unit a comparé ces prix entre 131 villes dans le monde.

Toutefois, il faut prendre en compte le niveau du pouvoir d’achat des Algériens, qui reste trop faible par rapport au coût de la vie. Avec une salaire minimum de 18 000 dinars, pour les Algérois, les produits de la vie quotidienne ou encore les loyers restent encore trop élevés.

Parmi les 10 autres villes les moins chères, on trouve également, Téhéran (122ème), Djeddah (123ème), Panama city (124ème), Colombo (125ème), Bucarest (126ème, ex-aequo avec Alger), Katmandou (128ème), New Delhi (129ème), Mumbai et Karachi (130ème).

Article précédent« Les papes » d’Alger ne connaissent pas la démission
Article suivantKhadidja Bengana poursuit en justice l’ancien ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO