Selon un communiqué émanant hier de la direction générale de la Protection civile, on déplore la mort de 224 personnes par noyade et 26.948 autres qui ont été sauvées d’une mort quasi-certaine dans 51.264 interventions liées au dispositif de la surveillance des plages et des baignades à travers les wilayas côtières depuis le 1er juin. Le même communiqué précise que «51.264 interventions liées au dispositif de la surveillance des plages et des baignades à travers les wilayas côtières depuis le 1er juin, où 26.948 personnes ont été secourues et sauvées de noyade, alors que 108 personnes sont décédées». Concernant les personnes noyées dans les réserves d’eau et retenues collinaires agricoles, les unités de la protection civile ont enregistré depuis le début de la saison estivale le décès de 116 personnes, dont 39 cas dans les mares d’eau et retenues collinaires, 33 dans les puits, 20 dans les oueds, 10 dans les lacs et 14 dans les barrages.

N.A.
Avec Le Financier

Article précédentFoot. Algérie-Uruguay : «Un bon test» avant le match Algérie-Zambie
Article suivantAlgérie. Plus de 250 feux de forêt éteints