Kamal Rezik

Alger : Après que le ministre du Commerce, Kamal Rezik, ait accusé les spéculateurs d’exploiter les enfants pour spéculer sur l’huile de table, ce qui explique les directives de ses intérêts pour empêcher sa vente aux mineurs, le ministre a déclaré que l’année 2022 sera industrielle et économique.

samedi, Rezik a confirmé, dans un communiqué de presse en marge de sa supervision du Salon algéro-turc des échanges d’investissements commerciaux au Palais des congrès Mohammed bin Ahmed, que l’Algérie deviendra en 2022 le premier pays d’Afrique à exporter la matière première pour l’huile de table.

Concernant la décision du ministère du Commerce d’interdire la vente d’huile de table aux mineurs, Rezik a expliqué que ses intérêts ont enregistré de nombreux cas de personnes exploitant des enfants pour acheter cette substance à des fins de spéculation.

« Nous ne tolérerons pas les spéculateurs et nous nous coordonnons avec les intérêts de sécurité pour punir les responsables de cette crise », a déclaré le ministre.