Pour les sept premiers mois de 2009, la facture alimentaire a baissé d’un milliard $ en s’établissant à 3,714 milliards $, contre 4,715 milliards $ pour la même période de l’année 2008, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et de la statistique (CNIS) des douanes algériennes.

Article précédentAlgérie : L'Etat fixe les prix des viandes
Article suivantPeut–on parler d’intégration économique des pays arabes ?