Algérie : de nouveaux titres miniers attribués par l’Agence nationale du patrimoine minier

0
Advertisement

Pas moins de 15 titres miniers ont été attribués par l’Agence nationale du patrimoine minier pour l’exploitation de mines, a annoncé l’organisme public, rapporte l’APS. L’attribution de ces titres a été faite à l’issue d’une séance publique d’ouverture de plis financiers relatifs à la 38e session d’adjudication de la petite et moyenne mine à laquelle 63 soumissionnaires étaient en lice, précise la même source.

Les 15 sites attribués, sur un ensemble de 20 proposés à l’adjudication lors de cette première opération pour l’exercice 2013, couvrent 10 wilayas de différentes régions du pays et portent, essentiellement, sur des substances destinées à la production de matériaux de construction. Il s’agit ainsi de l’argile avec 8 sites délivrés, le calcaire 3, le tuf 2, le calcaire dolomitisé et grès et sable pour verre avec un site chacun.

Les 63 soumissionnaires qui postulaient pour ces titres ont été retenus à l’issue de la séance d’ouverture des plis techniques, première étape de l’adjudication, qui a eu lieu le 17 janvier dernier et au cours de laquelle 93 offres étaient reçues par l’ANPM. L’examen, par la commission d’ouvertures des plis relevant de l’ANPM, des offres éligibles pour participer à la phase commerciale de l’adjudication a ensuite retenu 63 opérateurs, a-t-on expliqué en marge de la séance, ajoute l’agence publique.

Ces attributions vont-elles empêcher pour autant certains opérateurs de recourir aux sables des oueds pour la production de sable de construction ? « Les opérateurs continuent à utiliser les sables des oueds au détriment du sable concassé issu des carrières pour diverses raisons liées, entre autres, aux circuits actuels de production et de distribution de matériaux de construction, mais aussi les traditions algériennes en matière de construction et qui favorisent l’exploitation des sables des oueds », a fait remarquer à ce sujet le président du Conseil d’administration de l’ANPM, Hocine Anane.

Synthèse E. W.

Article précédentLa France a versé une rançon de 17 millions de dollars à AQMI pour libérer ses otages
Article suivantMali : les forces spéciales françaises aux portes de l’Algérie