« Annaba, que deviens-tu ? La belle ville de l’est, la coquette es-tu encore la plus belle ? Partons à ta rencontre pour ce tour du pays. Une première étape sous le signe de la mer et de la terre, et surtout  auprès des Annabis, de leur bienveillance, et de leurs espoirs d’un renouveau… (…) »

Lire la suite de cet article ici

Retrouvez tous nos reportages sur la page Algérie-Focus Tour

Article précédentAlgérie-Focus Tour : Annaba ou la ballade des gens heureux
Article suivantGrands chamboulements dans le corps diplomatique algérien