« à Béjaïa, la magique baie des Aiguades allait être enlevée à la région par Ben Bella pour l’offrir juste après l’indépendance au dictateur mauritanien Ould Mokhtar Ould Daddah afin que ce dernier y construise sa résidence privée ! Fort d’un immense soutien populaire, le premier maire de la ville après l’Indépendance a réussi à mettre en échec ce projet diabolique. (…) »

Pour lire la suite de cette histoire, rendez-vous ici

Retrouvez l’intégralité de nos reportages sur la page Algérie-Focus Tour

Article précédentAlgérie-Focus Tour à Béjaïa : Jules Schira, cet investisseur étranger qui mise sur l’Algérie
Article suivantAlgérie-Focus Tour à Béjaïa : Au cœur de l’Atlantide, un royaume de la mer enfoui à Boulimat