Rabah Saadane

Algérie: L’ancien électeur national, Rabah Saadane , est revenu pour parler de l’ancien attaquant de l’équipe nationale, Abdelkader Ghezzal, et des raisons de sa dépendance à son égard.

L’entraîneur de l’équipe nationale a justifié sa confiance en Ghazal dans de nombreux matches, malgré son absence de but, en n’ayant pas d’options alternatives.

Il a expliqué que Ghazal jouait en Italie depuis une année entière et n’avait marqué que quatre buts parce qu’il avait raté beaucoup de buts.

L’international algérien Abdelkader Ghezzal a défendu les couleurs de plusieurs clubs italiens, dont Crotone, Sienne, Bari, Parme et Côme.

Il a également porté les couleurs de l’équipe nationale à 28 reprises durant la période entre 2008 et 2012, durant laquelle il a inscrit 3 buts.

L’électeur national a fait l’éloge de l’ancien attaquant des Verts, déclarant : « Ghazal avait une capacité de travail sans précédent, et il n’avait pas peur en Afrique.

« Je n’avais pas de remplaçant pour Ghazal, alors je me suis appuyé sur lui », a ajouté l’entraîneur.

il a ajouté : « En Coupe du monde, je ne me suis pas reposé sur lui, et quand je l’ai mis dans le match contre la Slovénie, il a joué 5 minutes et est reparti avec un carton rouge, même si je l’avais prévenu avant le match, parce que je savais il était impulsif. »

Saadane a confirmé qu’il voyait en Ghazal la seule solution qu’il avait à l’époque, mais le joueur estimait que sa position principale dans l’équipe nationale était incontestée.

Il a souligné le grand rôle que Ghazal a joué dans l’équipe nationale lors de certains matches, déclarant : « En Afrique, il aidait, alors Ghazal a contribué au but du match d’Omdurman. »

Il a souligné, dans des déclarations à Al-Nahar TV, que l’ancien attaquant du club italien de Parme joue fort et n’a pas peur de l’adversaire en première ligne.

Il est à noter que l’entraîneur vétéran Rabah Saadane a réussi à mener l’équipe nationale algérienne à la phase finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, après une carrière distinguée, au cours de laquelle l’équipe algérienne a dominé son groupe.

Les Verts se sont qualifiés sous la houlette de Saadan après leur victoire sur l’équipe égyptienne lors du match de barrage entre les deux équipes au Soudan le 18 novembre 2009, au cours duquel les fils de Cheikh Saadan l’ont emporté 1-0.

Rabah Saadane a démissionné le 4 septembre 2010 de son poste d’entraîneur de l’équipe nationale algérienne, en raison de la pression qu’il a subie après que les guerriers du désert aient trébuché contre la Tanzanie avec un but pour le même au stade Mustafa Chaker de Blida.