sarko

Algerie-focus.com avait annoncé en exclusivité, en avril, la première visite d’Etat en France, prévue pour le 15 juin, du président Bouteflika après sa réélection pour un troisième mandat. (lire l’article ici)

En effet, la visite devait déboucher sur la signature de plusieurs contrats, inhérents notamment à l’achat par l’Algérie de plusieurs Airbus, de frégates FREMM, d’un TGV…

Cependant, l’on a appris depuis quelques jours que cette visite a été reportée pour une date ultérieure qui n’a pas encore été fixée.

Ce changement de programme a provoqué la déception à l’Elysée, qui prévoyait la signature des contrats prévues au début. Des contrats qui allaient vraisemblablement booster les chances des candidats du parti de Sarkozy, l’UMP, aux élections européennes.

Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer cette annulation. Certains mettent en cause,  » la décision des français de bloquer au Conseil de sécurité de l’ONU une proposition de résolution élargissant le mandat de la Minusro aux questions de droits de l’homme au Sahara occidental, qui aurait été mal perçue par le pouvoir algérien, puisque cette décision renforce la position marocaine dans ce conflit. »

La rédaction algerie-focus,com

Article précédentAlagérie. Le programme du gouvernement face à la crise économique mondiale: quelle politique pour lutter contre le chômage et améliorer le pouvoir d’achat
Article suivantAnalyse. Israël : l’avertissement d’Obama