Le projet Nakhoil de production de bioéthanol à partir de palmiers dattiers, que devait lancer la société Oasis Ltd, ne verra finalement pas le jour en Algérie.

Son PDG, Brahim Zitouni, a fait état d’une opposition du Ministère de l’énergie pour ce projet. « Après avoir donné son accord de principe, le Ministère de l’énergie s’est rétracté sans aucune explication », affirme Zitouni qui considère que pour un pays qui produit 300 000 tonnes de dattes par an, la société pouvait exploiter la quantité non commercialisée, à savoir 150 000 tonnes, pour la fabrication du bioéthanol.

(Les afriques)

Article précédentQue doit faire l’Algérie face à la nouvelle stratégie gazière et énergétique de l’Europe (1)
Article suivantAlgérie : doublement des exportations de gaz vers la Tunisie