L’entreprise d’exploitation des mines d’or (ENOR), une société algéro-australienne détenue à 48% par la compagnie pétrolière nationale Sonatrach et à 52% par la société australienne Gold Mining Algeria (GMA), est à la recherche d’un partenaire pour préfinancer ses activités minières. Ayant des difficultés à amortir son investissement, estimé à 50 millions $, cette entreprise est contrainte, en raison d’une insuffisance des fonds de roulement, de vendre son or sur le marché suisse malgré la baisse des cours de ce métal précieux, a expliqué son directeur général. Cependant, la production de l’or est à des niveaux intéressants, puisque sur les 7 premiers mois de l’année 2009, 657 kg ont été produits, contre 600 kg pour l’ensemble de l’année 2008. Cela a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 1,47 milliard Da (environ 20 millions $) pour un prix moyen de 928 $ l’once.

(Les Afriques)

Article précédentAlgérie : Les familles des disparus réclament la vérité
Article suivantFrance. Brice Hortefeux dérape sur "les Arabes"