En Algérie, la très forte consommation de ciment  a fait exploser les importations de ce matériau de construction en 2012. Les achats de  ciments de l’Algérie ont bondi de près de 92% durant les 11 premiers mois de 2012, a révélé dimanche le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes. Diffusés par l’APS, les chiffres de ce centre indiquent que, de janvier à novembre dernier, les importations de matériaux de construction ont totalisé 2,67 milliards de dollars (mds usd) contre 2,32 mds usd à la même période en 2012.

Selon le CNIS, les matériaux de construction ont enregistré, durant les onze premiers mois 2012, une hausse de 15%. Cette hausse s’explique, essentiellement, par une très forte augmentation de 91,95% des achats de ciments. D’ailleurs, les quantités importées de matériaux de construction (ciments, fer et bois) sont passées de 4,54 millions de tonnes à 6,32 millions de tonnes, également en augmentation de 39,2%, ajoute la même source. Le CNIS révèle aussi que les quantités de ciment importées ont connu la même tendance, passant de 1,267 million de tonnes à 2,492 millions de tonnes, soit une hausse de 96,61%. Cette hausse est due, selon des opérateurs du bâtiment, à la forte demande sur ce produit notamment durant la période sèche (de mars à août), durant laquelle les chantiers de construction accélèrent leur cadence en raison de l’amélioration des conditions climatiques suite au passage de l’hiver, période durant laquelle les chantiers fonctionnent au ralenti.

La Rédaction avec APS