blank

Agacé par les émeutes du logement, le gouvernement prépare la parade. Le ministère de l’Habitat veut essayer une nouvelle manière de distribuer les logements de sorte à éviter l’effet surprise de l’affichage des listes dans les devantures des sièges des APC.

Dans une circulaire, révélée par la presse nationale samedi matin, le ministère de l’Habitat veut tenter une nouvelle manière de distribuer les logements. Il veut inverser la procédure ; au lieu d’afficher les listes après l’achèvement des chantiers, les bénéficiaires vont désormais connaître l’emplacement de leur appartement et de l’immeuble dans lequel ils vont résider, bien avant le début des chantiers.

Autrement dit, chaque projet construit sera destiné à des personnes connues d’avance. A contrario de ce qui se fait d’habitude. Jusque-là, les autorités construisent des logements avant de décider de leur affectation parfois plusieurs mois après la fin des travaux. Mais, à cause de la forte demande et également du favoritisme qu’exerce une bonne partie des responsables locaux, l’affichage des listes des bénéficiaires est souvent suivi de mouvement de protestation de ceux dont les noms ne figurent pas sur les listes.

A rappeler que le ministère de l’Habitat a crée une nouvelle formule de logements. Elle s’appelle logement promotionnel public. Cette option est destinée aux citoyens dont les revenus sont élevés. D’autres formules, dont le LSP et le LPA, seront versées dans la formule du Logement promotion-vente, appelé AADL.

Essaïd Wakli

Article précédentAmis Marocains, la France vous aime aussi
Article suivantJusqu’à quand le cancer du sein ravagera des milliers de vies en Algérie ?