Ooredoo, l’ex –Nedjma, la filiale algérienne, a réalisé les meilleurs chiffres financiers de tout le groupe durant l’année 2013. C’est ce qui a été indiqué, mercredi, dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

«Ooredoo, la filiale algérienne du groupe, achève l’exercice 2013  se réservant le premier taux de croissance parmi toutes les opérations du Groupe Ooredoo avec une progression notable de ses principaux indicateurs financiers  notamment en termes de revenus, d’EBITDA (revenus avant intérêts, impôts, taxes, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations), de volume des investissements, des profits nets et du nombre d’abonnés», lit-on dans ce communiqué.

Ainsi, les revenus de cet opérateur de téléphonie mobile  sont passés de 955,4 millions de dollars, en 2012, à 1,06 milliard de dollars en 2013. Ce qui fait un taux de croissance de près de 15 %. L’EBITDA a également bien évidemment connu également une hausse (20%) passant de 377,2 millions de dollars, en 2012, à 434,8 millions de dollars en 2013. Les profits nets ont, pour leur part, presque doublé puisqu’ils sont de l’ordre de 201,4 millions de dollars US en 2013 alors que le chiffre était de 98,6 millions l’année passée. Par ailleurs, le nombre des abonnés est également en hausse puisqu’il est passé de «9,3 millions en septembre 2013 à 9,5 millions à décembre 2013 soit 200 000 nouveaux abonnés en trois mois».

Ces résultats financiers sont obtenus grâce aux gros investissements consentis par le groupe Ooredoo. Ainsi, «le volume des investissements a atteint 485,5 millions de dollars en 2013 contre 226 millions en 2012 soit une augmentation de 115%». La filiale algérienne continue ainsi de booster le groupe Ooredoo.

Elyas Nour