Les réserves de changes de l’Algérie ont atteint 182,22 milliards (mds) de dollars en 2011 contre 162,22 mds de dollars en 2010, a annoncé jeudi à Alger le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci.

« L’encours des réserves de changes (or non compris) s’élève à 182,22 mds de dollars à fin décembre 2011 contre 162,22 mds de dollars à fin décembre 20110 », a déclaré M. Laksaci lors de la présentation du rapport de la banque centrale sur les tendances monétaires et financières de l’Algérie au deuxième semestre 2011. Selon M. Laksaci, le niveau des réserves de changes a progressé plus au premier semestre 2011 qu’au deuxième puisqu’elles avaient atteint 175,63 mds de dollars à fin juin 2011.

Ce niveau des réserves de changes « consolide la position financière de l’Algérie », soutient le gouverneur de la banque centrale, d’autant que la dette extérieure de l’Algérie s’est contractée à 4,40 mds de dollars en 2011 contre 5,68 mds de dollars l’année précédente, ajoute-t-il.

M. Laksaci relève encore que l’accumulation des réserves officielles de changes par la Banque d’Algérie, durant l’année écoulée a été l’une des plus fortes enregistrées depuis le choc externe de 2009, qui a résulté de la crise financière internationale.

Le gouverneur n’a pas précisé cependant la composition de ce matelas en devises étrangères. Généralement, l’essentiel des réserves de l’Algérie est placé en dollars. A fin 2009 ces placements étaient constitués à hauteur de 46% en dollars.

APS

Article précédentTexte intégral du discours de Bouteflika à Oran
Article suivantAhmed Ben Bella tué par la rumeur