Les voyants sont au vert pour les entreprises publiques. Malgré une conjoncture internationale difficile, les sociétés publiques enregistrent des chiffres positifs.

C’est le cas de Saïdal. L’exercice 2012 de cette entreprise publique cotée en Bourse fait ressortir un total bilan de 19,654 milliards de DA, selon la même source. L’assemblée générale des actionnaires a décidé d’affecter le montant du bénéfice de Saidal comme suit : 39,497 millions de DA comme réserves légales, 400 millions de DA comme dividendes, 35,450 millions DA à l’intéressement des travailleurs et 662,545 millions de DA aux réserves facultatives.

Pour rappel, le groupe pharmaceutique Saidal est une société par actions (SPA) dotée d’un capital de 2,5 milliards de DA. Un plan de développement ambitieux (2010-2014) a été mis en place par les pouvoirs publics pour porter la part de marché de l’entreprise de 7% en valeur à 25%, améliorer sa position sur le marché national et s’ouvrir à l’international.

Doté d’un financement de près de 17 milliards de DA, ce plan prévoit la création de 7 nouvelles usines dont 3 spécialisées dans la production de « génériques » à Constantine, Tipaza (Cherchell) et à Alger (El Harrach).

Le cas de Saïdal n’est pas unique. D’autres entreprises publiques, relevant de différents secteurs d’activités, ont également enregistré des résultats positifs. C’est le cas des banques publiques.

E. W.

Article précédentRamadhan 2013 à Alger : Nouvelle ambiance sous le chapiteau du Hilton
Article suivantÉquilibrez votre Ramadhan !