Les rumeurs sont fausses : les tarifs des assurances automobiles ne vont pas augmenter en Algérie. Du moins, il n’est nullement question de les augmenter d’ici la rentrée sociale en septembre prochain, confirme à ce propos le président de l’Union des assurances et des réassurances (UAR), Lamara Latrous.

Dans une déclaration à l’APS, ce responsable a tout de même reconnu qu’une augmentation pourrait avoir lieu si l’étude en cours sur la responsabilité civile automobile aboutissait à la nécessité d’équilibrer techniquement l’assurance obligatoire automobile. « Mais pour le moment, ce n’est pas le cas », a-t-il souligné. Lamara Latrous a annoncé aussi une bonne nouvelle pour les automobilistes. « L’indemnisation des victimes d’accidents de la circulation devrait être assouplie dès que la convention sur l’assurance automobile liant les compagnies d’assurance sera remodelée », a-t-il indiqué.

« La nouvelle convention introduit de nouveaux mécanismes de gestion des recours et prévoit des pénalités de retard sur les dossiers qui ne sont pas réglés dans les délais fixés dans cette convention. Ce délai est d’ailleurs prévu dans les conditions générales des sociétés d’assurance qui pratiquent l’assurance automobile », a expliqué à ce propos le président de l’UAR. Ce dernier a enfin affirmé que le projet de convention est en voie de finalisation. Mais il n’a donné aucune date précise concernant son entrée en vigueur en Algérie. Les automobilistes devront donc patienter.

Article précédentAthlétisme : L’étrange éclipse du champion algérien Taoufik Makhloufi
Article suivantA partir de février 2015, les Algériens auront enfin leur nouvelle carte d’identité biométrique