Un responsable au Ministère du commerce a exclu toute nouvelle offre tarifaire algérienne en matière de services, en prévision de son adhésion à l’OMC. « Pour nous, c’est une énième offre qu’on nous demande de faire sur les services, mais nous ne sommes pas prêts à l’accepter. On en a suffisamment fait ».

Les Européens estiment, de leur côté, que le dossier d’adhésion de l’Algérie ne pourra pas avancer si elle ne répond pas aux questions. Certaines sources européennes, citées par le Quotidien d’Oran, disent douter de la « volonté de l’Algérie à vouloir vraiment adhérer à l’OMC ».

(Les Afriques)

Article précédentAlgérie : Vers de nouvelles mesures pour réduire les importations
Article suivantAlgérie : 800 millions $ d'échanges commerciaux avec le Mexique en 2008