La production céréalière devrait atteindre 58 à 62 millions de quintaux, selon le Ministère de l’agriculture et du développement rural. Rachid Benaïssa, ministre de l’Agriculture, a indiqué que la production sera largement supérieure à celle enregistrée l’année dernière, qui était de 17 millions de quintaux.

La quantité récoltée jusqu’à présent est de 35 millions de quintaux, dont 15,5 millions de quintaux d’orge. Les wilayas du sud du pays, comme El Oued et Ghardaïa, ont atteint des pics de rendement dépassant respectivement les 40 et 85 quintaux par hectare.

(Les Afriques)

Article précédentL’injustice de l’occupation ne coûte rien aux Israéliens
Article suivantAlgérie : SNC Lavalin réalisera les travaux d'études de Hassi Messaoud