Un procès portant sur une affaire de dilapidation de 32 milliards de dinars au détriment de la Banque nationale d’Algérie se déroule au tribunal de Sidi M’hamed, à Alger. Le préjudice causé à la seule agence BNA de Bouzaréah est de 2100 milliards de centimes. Des chefs d’agence auraient reçu des privilèges et des cadeaux de la part de Achour Abderrahmane, dirigeant du groupe du même nom, composé de plusieurs entreprises.

Outre Achour Abderrahmane, 31 autres personnes sont poursuivies pour association de malfaiteurs, imposture, établissement de chèques sans provisions, détournement de deniers publics et de faux et usage de faux en écritures publiques et bancaires.

Les Afriques