Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, a annoncé qu’il sera procédé à la mise à niveau de dix stations thermales publiques dont Hammam Righa. Le ministre, qui s’exprimait lors d’un point de presse tenu à l’issue d’une visite à la station de Hammam Righa wilaya de Aîn Defla, a indiqué qu’un bureau d’étude a été chargé de cette mission et entamera ses travaux à partir du 1er septembre prochain. L’étude portera pour le cas de Hammam Righa sur l’expertise des eaux de la station en question, de l’identification de la géologie du site et son aptitude à la construction ainsi que sur l’aménagement de la ville de Hammam Righa. Après avoir mis en relief l’apport des stations thermales dans la promotion de l’activité touristique, le ministre a expliqué que les stations thermales ne sont pas destinées aux malades, plutôt à tous les citoyens. Evoquant l’investissement dans le secteur du tourisme, Chérif Rahmani a indiqué que l’Etat privilégie un tourisme de qualité, basé sur le respect de l’environnement, de l’homme et de la nature. Dans ce cadre, il a affirmé que des chantiers seront lancés prochainement pour prendre en charge les défaillances constatées dans le secteur.

Allègement fiscal pour les promoteurs

Le ministre a rappelé également les différentes mesures d’incitation en vigueur dans le cadre de l’investissement touristique et de l’importation des équipements citant entre autres la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), des taxes des droits d’enregistrement ainsi que les intérêts sur les crédits qui passent à 4%au lieu de 8% pour les régions du nord et 3,5% pour celles du sud. Auparavant, le ministre a visité les différentes installations de la station thermale de Hammam Righa ainsi que le projet de construction d’un centre de repos pour les moudjahidine.

N.A.
Avec Le Financier

Article précédentRéconciliation nationale. Bouteflika qualifie les groupes armés islamistes de «hordes de renégats»
Article suivantPénurie de chèques CCP: Les «solutions» d’Algérie Poste